Menu : "cliquez un des liens ci-dessous"
Page d'accueil Histoire des Babut

Chapitre III

Babut en Lalinde

Guilhen Babut est présent à l’assemblée de la localité le 17 mars 1594. Il fut 5ème consul en 1584, 4ème consul en 1588, 3ème consul en 1598 et 2ème consul ensuite.

Gabriel Babut fut reçu bourgeois de Lalinde le 18 avril 1560. Il donna 12 écus sols et une hallebarde (Notaire Laveyrie). Il fut 4ème consul en 1603 et 1er consul en 1607 et 1613.

Pierre Babut fut reçu bourgeois de Lalinde le 31 janvier 1579, procureur pour le seigneur de Biron en sa châtellenie de Clerans. Il donna 20 écus et trois hallebardes (Notaire Lacueille). Qualifié de notaire royal, il fut 5ème consul en 1614, 3ème consul en 1624 et 2ème consul en 1627.

François Babut fut reçu en 1601. Qualifié de maître cordonnier, natif du bourg de Saint-Caprazy, juridiction de Clerans. Il donna un écu sol et une hallebarde (Notaire Archier). Il est cité plusieurs fois comme témoin en 1602.

Pierre Babut, qualifié de sieur de Roumeguil, est reçu le 25 mars 1641. Il fut 2ème consul en 1635, 1er consul en 1639, 2ème consul en 1648 et 1er consul en 1649.

Jehan Babut, qualifié maître praticien, est cité comme témoin le 22 janvier 1621. Il est encore cité, qualifié de notaire, les 2 février 1621, 22 décembre 1634 et 2 février 1636. Il fut 5ème consul en 1615.

J. Babut de la Pradelle, qualifié de maître (notaire ?), fut 2ème consul en 1627.

Les dates de réception en qualité de bourgeois de Lalinde, qui se reproduisent tous les vingt ans environs, de même que les premières et dernières dates citées dans les fonctions de consul et les charges royal font supposer la filiation suivante :

 

Guilhen Babut consul de 1584 à au-delà 1600

   

Gabriel Babut consul de 1603 à 1613

   

Pierre Babut consul de 1614 à 1627

   

François Babut reçu bourgeois en 1601

   

Jehan Babut de la Pradelle consul en 1615

   

Pierre Babut consul en 1635 à 1649

A partir de 1649, il n’est plus cité de consul du nom de Babut. Il semble donc que la famille a quitté Lalinde vers cette époque.

Or précisément, Jean Babut, originaire de Lalinde, se fit recevoir bourgeois de Bergerac le 30 juin 1737. Et joseph Babut, avocat en la cour, qualifié de " sieur des Marets " en 1701, eut un fils à Issigeac en 1725. Joseph Babut dut naître vers 1675 et sans doute avant.

Or bergerac (où se trouve " les Marès ") est à 19 kilomètres de Lalinde ; Mouleydier (et son lieu-dit " les Merles ") est à équidistance entre Lalinde et Bergerac ; Pressignac (et son lieu-dit Montirac) est dans le canton de Lalinde et Monpazier (où se trouve La Vallade) est à 27 kilomètres au Sud-Est de Lalinde.

Il est avéré que la filiation des Babut, de Lalinde, s’est poursuivie à Bergerac et dans ses environs immédiats et de là, plus tard, sous d’autres cieux.

© 2000 yves Babut du Marès